Bénin, yovo style

 

Le Bénin, c’était bien.

Commentaire (31)

  1. bonus

    Avouez que j’ai l’air super contente d’être là, même si il fait 48°C.

    Le Bénin, c’était gueudin, j’espère que ce petit rapport vous aura plu!
    Des bisettes africaines.

  2. <3 Aaaaaw c'est trop chouette ! J'espère que tu nous (ou au moins a moi :D) montreras les photos aussi !

  3. vraiment très chouette et très joli ce compte rendu ! bravo !

  4. T’as portée le même slip durant tout le séjour?
    Je ne te félicite pas :)

  5. Ouaw! C’est dingue, je suis partie il y a maintenant 4 ans au Bénin et ça n’a décidément pas changé!!!
    Ton compte rendu est parfaitement exacte et me renvoie des images et des souvenirs plein les yeux et la tête!
    Merci pour cette bouffée de nostalgie!

  6. Merci pour ce compte-rendu, c’est mignon comme tout :) .

  7. constantin 2014.03.24 08:03:35 Reply

    C’est bien d’avoir un autre regard sur le benin. Pour nous qui sommes nés au benin, on remarque a peine ces choses là. Et c’est bien qu’on nous les fasse remarquer. merci luci et j’avoue que tu as fait un boulot formidable!

  8. Très sympa ce compte rendu, ça donne un peu un survol du pays. J’ai assez peu voyagé en Afrique, encore moins en Afrique centrale, mais ça donne envie d’aller voir un peu ce qu’il s’y passe (bon, sauf la chaleur).
    En revanche, même si t’as parlé de la flore, tu n’as pas beaucoup parlé de la faune. Vu le climat, il doit y avoir de sacrées bestioles là-bas non ?

  9. Au sénégal quand j’étais enfant, ma mère nous avait fait faire des robes superbes à ma soeur et moi, en tissus africains. Je l’ai encore (mais je rentre plus dans du 10 ans einh)

  10. laetitia mic 2014.03.25 11:03:30 Reply

    Superbe ton compte rendu, il m’as rappeler plein de souvenir de mon séjour au Bénin en 1998 (15 jours en février)

  11. Ah c’est marrant “sauce moyo” parce que molho = sauce en portugais

    • oui mais tu sais qu’il y a beaucoup de relations entre le portugais parlé au Brésil, le Brésil et le Bénin? Une grande partie des esclaves partis au Brésil venaient du Bénin. Et puis après l’esclavage certains sont rentrés au pays et y ont apporté des mots comme “moyo” (molho), “concada” (cocada), “fechouada” (feijoada), etc… Tu peux rencontrer beaucoup de gens portant les noms de “Oliveira” “da Silva” “Souza”, “Freitas”, “Domingos”, “Almeida”: on les apelle les Agouda ;) #momentculturel

  12. Très sympa ce petit récit de voyage! Merci!!

  13. Bravo! Juste super. Moi je suis au Togo depuis 2010 et le Bénin bein c’est pareil! Tu as bien saisi l’ambiance. La partie du Zem m’a fait rire!! Et le vendeur supermégacollant aussi. Le plus marrant (ou pas) c’est que moi aussi j’ai le droit à la chanson “Yovo Yovo bonsoir ça va bien merci!” presque tout les jours par les enfants du quartier, même si je suis métisse… :)
    Qu’est-ce que j’aime l’Afrique de l’Ouest!!!
    Merci d’avoir partager ton voyage avec nous. A plus

  14. Wow, superbes dessins pleins de malice et d’humour!! Merci pour ce petit envol vers le Benin bien sympa qui donne envie de faire sa valise et de partir!!! je ne suis jamais allée en Afrique Noire pour le moment mais cela ne saurait tarder!

    Sarah de Créations Nomades
    http://www.alittlemarket.com/boutique/creations_nomades-92960.html

  15. J’ai été au Togo… Et on dit aussi Yovo ! Merci pour m’avoir rapellé de bon souvenirs…
    Enfin… c’est des souvenirs de blancs en voyage… Après, quand tu passes en voiture à côté d’une montagne d’ordure avec une dizaine de petits africains habillés en sac poubelle…aîe… la vraie vie quoi…

  16. Bon, je ne connais pas le Bénin. Mais vu tous les posts que j’ai lu, j’ai l’impression que j’y ai fait un tour grâce à toi. Continue, tu as un super coup de crayon et là, je sais ce que je dis.

  17. Très beau rapport sur mon beau pays le Bénin. c’est toujours intéressant la découverte des cultures au lieu de se calquer sur les stéréotypes..Bref je suis complètement fan de ton BD :) Bonne continuation à toi.

  18. C’est un super article! Je suis moi même béninoise et ai vécu toute mon enfance là -bas et tu l’as plutôt bien retranscrit!

    Contente de voir que tu t’y es plu! ^^

    bisous bisous

  19. Wah.. j’suis béninois et jviens de redécouvrir mn “marigot” coe on dit , le milieu dans lequel je vis, ou j’ai vécu depuis que j’suis né et auquel l’habitude à finalement donné un air banal.. le redécouvrir à travers un regard et un rendu aussi franc et malicieux que le tien ctait gé-nial ! super job frchment top ! (y)

  20. visiblement la polygamie vous dérange luchie, je vous signaler que baiser à coté n’est pas mieux. On dénonce la polygamie des africains alors qu’on a un système plus mesquin, fondé sur le mensonge la tromperie et la fornication: les maitresse.

  21. C’est trop chouette, ça donne vraiment envie d’y aller !
    Et les linogravures du coup ? On peut voir ?

  22. Une très belle description de ce beau pays! Intelligemment illustré en plus!Bravo!

  23. C’est une excellente note de blog, 11/10.
    Ça va contraster avec Quebec, l’hiver s’obstine a ne pas finir en ce moment.

  24. @Diato : soit vous n’avez pas compris soit vous ne voulez pas comprendre.
    1. Luchie critique ici le sexisme de celui qui se plaint que les femmes soient éduquées et ne veuillent plus être mises en concurrence dans leur foyer. Elle ne critique pas la polyginie (ni la polyandrie qu’elle évoque aussi) explicitement, elle ne fait que décrire.
    2. Les maîtresses ne sont pas “un système plus mesquin que la polygamie” comme vous le dites, tout simplement parce que ce n’est pas un “système” : il n’y a ni obligation ni habitude d’en avoir. Et être polygame n’empêche pas d’ailleurs d’avoir une maîtresse. Quant à la “fornication” euh… c’est en effet ce qui se passe dans l’adultère mais c’est ce qui se passe dans la polygamie aussi, non ?

  25. trop jolie cette petite note ca donne envie :)

  26. Raah, l’afrique de l’ouest ! Je connais pas le Benin, mais je suis tombé amoureux du Togo. La terre ocre omniprésente, surement ce ui est le plus représentatif et une des seules choses que j’ai ramené, les enfants qui te crient “yovo yovo, bonsoir, comment ça va ? merci”, cette impression d’être effectivement minoritaire, dépaysé, les mangues prodigieusement délicieuses cueillis directement à l’arbre, cette chaleur omniprésente qui t’écrase le jour et t’envellope la nuit, les zemidjans pas cher rapides, qui se faufilent dans la circulation et que tu hésite à prendre juste pour te rafraichir, la gentillesse et l’hospitalité, le sodabi qui de brule la garge dès la première gorgé, les paysages fantastiques, le rythme de vie que tu adopte et aime malgré toi en quelques jours, les sachets d’eau que tu achète au bord de la route et que tu englouti en quelques secondes…
    Mouarf !!! Faut que j’organise mes prochaines vacances

    En tout cas ton voyage t’as bien plus on dirait. Ca à dû être une superbe expérience !!!

  27. Ah, donc c’était pas un voyage d’agrément ;)
    Tes dessins vendent du rêve :)
    J’aime beaucoup le “Médecin pour les gens morts” et le “fastoche” de la femme qui porte son plateau sur la tête. Ça m’a toujours bluffé ^^’

  28. woo je toruve ça tellement impressionnant le “super propre” de cet article et en même temps c’est super joli ! Perso je connais que l’arfique du sud, mais ça donne des idées de voyages !

  29. Wah, ça avait l’air cool :o En tout cas, j’ai voyagé rien qu’en lisant ton post :3

  30. Ton strip me donne envie de voyager *.*

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>